Rechercher
  • FilocheUnité2022

Primaire populaire : les raisons d'une candidature de Gérard Filoche

Nous reproduisons ici un communiqué de presse de la Gauche démocratique et sociale (GDS).

81 % des électeurs de gauche sont pour l’unité de la gauche et 73 % sont pour un candidat commun. Des millions d’électeurs de gauche ne se sont pas déplacés aux régionales, notamment faute d’apercevoir une issue politique unitaire crédible à gauche qui répondent à leurs attentes. Nous sommes des millions à sentir s’approcher le mur d’un faux duel Macron-Le Pen ou avec un candidat de droite Bertrand, Pécresse, Wauquiez (ou un.e autre), désespérant de pouvoir l’éviter. Pourtant nous sommes trente millions de salarié.e.s, ouvriers, employé, cadres du public ou du privé dont une partie privée d’emploi et d’autres en retraite. Avec la jeunesse en formation, les artisans et les paysans nous sommes un bloc majoritaire avec les mêmes intérêts. Notre intérêt commun est d’empêcher un second mandat de Macron qui serait destructeur de la Sécurité sociale et l’ensemble de nos droits sociaux. Il faut tout faire pour battre Macron en 2022 et l’empêcher d’appliquer sa ligne constante : baisser le cout du travail, des salaires, des retraites, des indemnités chômage, une France startup ubérisée, une société sans statut, post-salariale, sans cotisations sociales, sans budget séparé de la protection sociale, sans code du travail, sans redistribution des richesses.


Il faut au contraire que le bloc social majoritaire, le salariat, l’emporte. Il faut la hausse des salaires nets et bruts, la sécurité sociale unique pour toutes et tous, une grande réforme fiscale contre la fraude et les inégalités, il faut une transition écologique vigoureuse et rapide pour la protection de l’environnement et du climat, le recul du chômage de masse par la réduction de la durée du travail sur la semaine et sur la vie (32 h par semaine et la retraite à 60 ans), de l’emploi en CDI avec un Code du travail fort, un revenu et du boulot pour la jeunesse, une nouvelle république démocratique, laïque, féministe, écologique, internationaliste et pacifique.


Nous, Gauche démocratique et sociale (GDS) ne cessons de combattre pour faire progresser et triompher l’idée qu’il faut impérativement réussir l’union de la gauche, des collectifs de base, une plateforme commune, un candidat commun, des listes communes au législatives, des états généraux de masse de la gauche. Sans cette unité de la gauche là, aucun doute, ce sera la défaite, il n’y aura même pas de candidat au 2° tour.


Macron peut et doit être battu !


Nous avons initié et participé depuis des années et de longs mois décisifs à toutes les tactiques appropriées pour faire avancer cette unité : appels de militants, appels de citoyens, d’organisations, d’associations, de comités de base, de collectifs. Avec l’appel de 22 organisations « @plusjamaisça », avec l’appel « 2022encommun » et « UNALT22 » pour une alternative sociale démocratique et écologique. Avec le « Conseil des partis », EELV, LFI, PCF, PS, Génération’s, Ensemble, GRS, Nouvelle Donne, GDS, nous avons contribué à des projets de socles communs. Une plateforme de toute la gauche est possible, sur des bases solides de transformation sociale. Elle reste à consolider avec des propositions concrètes, chiffrées qui puissent se traduire dans des projets législatifs de 2022 à 2027. C’est la condition pour que les millions d’électeurs qui boudent les urnes puissent y revenir avec la conviction que ce serait utile et qu’enfin leurs attentes seront entendues tout au long de la législature.


Alors, en plus, des primaires populaires s’organisent entre dix candidats potentiels à partir du 11 juillet ? Pourvu qu’elles soient loyales, que toutes les sensibilités y participent, que ce soit organisé respectueusement et sans exclusive. Nous les percevons comme un instrument de plus dont nous nous saisissons, un outil de plus imbriqué dans ce grand combat pour l’unité de la gauche, pour débattre de la plateforme que nous souhaitons, pour l’élargir réellement à toutes les composantes de la gauche et aux écologistes à et parvenir au meilleur candidat commun. Nous nous y inscrivons et Gérard Filoche y est candidat et y porte nos idées.


Nous veillerons tout particulièrement à ce que les conditions du rassemblement soient réunies et qu’une plateforme commune permette à toutes les forces des gauches et de l’écologie de s’y retrouver pour déboucher sur un contrat de législature. Notre projet n’est pas l’élection d’une femme ou d’un homme. Notre projet c’est celui d’un programme qui unifie et mobilise notre camp pour rompre avec les méthodes rejetées, les trahisons et les propositions sans lendemain.


Cet engagement dans la primaire populaire ne constitue qu’une des dimensions de nos initiatives. De manière complémentaire et en toute indépendance nous allons :


-rencontrer les candidats déclarés, les formations des gauches et de l’écologie pour discuter directement programme, mesures d’urgence avec toutes et tous et œuvrer à la convergence


-poursuivre l’idée d’organiser avant la mi-novembre des Etats Généraux qui regroupent les collectifs citoyens, l’ensemble des partis de gauche et de l’écologie et toutes les forces volontaires pour y contribuer.


Le 10 juillet 2021

L’équipe d’animation nationale de la Gauche démocratique et sociale (GDS)

50 vues0 commentaire